A l’occasion de nos six mois de collaboration avec la Société Générale de Mécanique, nous sommes partis à la rencontre de Nicolas Breuvart, gérant de SGM.
Aujourd’hui composée de 45 salariés, la PME est spécialisée dans la maintenance industrielle, l’usinage et la remise en état d’ensembles mécaniques.
Ils nous confient la gestion de leurs stocks pour améliorer leur processus logistique.

La solution RYCKLET chez SGM

En Septembre 2017, RYCKLET installe ses machines pour la Société Générale de Mécanique. La solution, composée d’une borne tactile, d’un carrousel et d’un distributeur casiers, a été imaginée dans le but de simplifier la mise à disposition du matériel.

En effet ces deux types de distributeurs vont permettre non seulement de retirer de l’outillage, mais également de l’emprunter et de le stocker. Car en plus des EPI et plaquettes d’usinage, SGM stocke dans ses machines des outils de métrologie et des clefs de véhicules.

En tout, plus de 360 références sont stockées et gérées par les distributeurs RYCKLET.

Quelle problématique en termes de gestion des stocks  ?

« Avant de choisir la solution RYCKLET, nous avions une problématique liée à la recherche d’outillage. Nous perdions beaucoup de temps à trouver le matériel ou à gérer les ruptures de stock. Il nous manquait des éléments pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions », nous confie Nicolas Breuvart.

La gestion des stocks est un défi de tous les jours pour une PME comme SGM. Elle demande un investissement en temps et en énergie considérable.

L’ennemi numéro 1 : La rupture de stock. Jusque récemment, SGM s’occupait manuellement de faire des points sur le matériel à réapprovisionner. « L’erreur est humaine, nous étions occasionnellement confrontés à des ruptures de stock, répétitives parfois. »

Avant d’installer les distributeurs RYCKLET, Nicolas Breuvart nous explique que chaque opérateur dans l’atelier composait son propre petit stock de matériel, ce qui créait inévitablement des réserves difficilement traçables. « Quand quelqu’un recherchait du matériel spécifique, il fallait aller voir chaque opérateur afin de trouver celui qui disposait des bons outils. Cela générait une perte de temps. »

Enfin ces réserves multiples généraient tout naturellement un niveau de stock plus élevé. « Aujourd’hui, en regroupant tout, on a pu diviser par trois les stocks de produit que nous avions en entrepôt. »

Les distributeurs automatiques pour répondre à des besoins

Utilisés quotidiennement par chacun des opérateurs du site, les distributeurs RYCKLET permettent de gérer tous les consommables récurrents de la société.

« Un avantage de la solution dans notre cas, c’est le système d’emprunt. […] Le distributeur centralise vraiment le matériel et permet un meilleur suivi. »

Des distributeurs automatiques pour gérer les stocks mais pas seulement. La Société Générale de Mécanique profite de l’interface tactile pour diffuser du contenu de prévention et de communication.

Située dans un point central de l’entrepôt, la solution assure une visibilité optimale et permanente de l’information. Nicolas nous explique « Nous utilisons l’écran de veille, la messagerie et les encarts vidéo pour passer des présentations sur la sécurité au sein de notre entreprise, sur la qualité, et pour transmettre des messages particuliers aux opérateurs. »

Les bénéfices en quelques chiffres

Après 6 mois d’utilisation, les bénéfices de la solution RYCKLET sont déjà chiffrables :
o 40 000€ de gains de trésorerie.
o 30 à 40% d’économies sur les consommations.
o Gains de temps estimés à 5mn/jour soit 4h de travail effectif par jour et 900h/an à 37K€.

« Les distributeurs RYCKLET ont permis de pallier notre problème de gestion des stocks, et les résultats vont même bien au-delà de nos espérances. »

Catégories : Expériences client